Nouveau site

Je viens de terminer la migration de mon petit site vers un nouveau générateur et un nouveau thème. Voici les changements visibles pour les visiteurs :

  • le thème ;
  • l’adresse, qui est maintenant https://gaullier.org ou https://www.gaullier.org ;
  • la catégorisation des articles de blogs (en bas d’un article, il suffit de cliquer sur une catégorie ou une étiquette pour lister tous les articles sur le même sujet) ;
  • le flux RSS distribue maintenant les articles en entier (et non plus seulement le premier paragraphe), et chaque tag et catégorie a son propre flux ;
  • les pages (“à propos”, etc.) sont maintenant disponibles en français ;
  • les deux versions du site, anglaise et française, sont maintenant bien mieux séparées (sur l’ancien site, tout était mélangé).

Mes motivations pour cette mise à jour sont diverses. Un avantage de cette migration est d’utiliser désormais le générateur de site Hugo, qui a de nombreux avantages sur celui que j’utilisais jusqu’alors (appelé Jekyll) : changer de thème est beaucoup plus facile, traduire le contenu du site est beaucoup plus facile, la pagination est automatique (avec Jekyll, il avait fallu bidouiller pour que ça fonctionne), la classification par tags et catégories est automatique, etc. Utiliser Hugo me permet aussi d’utiliser blogdown, un autre générateur qui délègue la plupart des tâches à Hugo mais permet quelques bricoles en plus. Je m’en servirai surtout pour publier sur la version anglaise du blog.

Une autre motivation était d’utiliser le nom gaullier.org, que j’utilise déjà pour mon adresse email depuis presque deux ans. J’aurais pu simplement faire pointer le nom sur l’ancien site, mais c’était aussi l’occasion de tout déménager chez Framasoft, une association française. La motivation principale pour ça était que l’ancien hébergeur de ce site s’est fait racheter par un géant de l’internet qui traite les données de ses utilisateurs comme de la matière première à valoriser : je préfère donc faire un don périodique à Framasoft et héberger ce site chez eux.

L’ancien site est toujours en ligne, mais je ferai bientôt en sorte que toutes ses pages redirigent vers les pages correspondantes sur ce nouveau site.